Outils pour utilisateurs

Outils du site


site:cquivapas:aboiements

Aboiements d'un chien du voisinage

Ou comment un voisin peut s'inviter dans votre vie privée.

Plus de détails

Préambule

Pourquoi cet article ? Parce que je ne peux accepter que des gens que l'on ne fréquente pas, que l'on ne connait pas, auxquels on ne s'intéresse absolument pas, s'invitent insidieusement dans notre existence quotidienne, au point de nous empêcher de jouir de notre temps comme il nous plait.

Travailler, étudier chez soi, faire la sieste, regarder un film, déjeuner, dîner, composer de la musique, se promener dans son jardin, dormir la nuit, autant de moments de vie dont la tranquillité et l'accomplissement dépend du bon vouloir de propriétaires d'un chien au comportement anormal.

Que les propriétaires incompétents d'un tel chien ne s'étonnent pas de voir leurs moindres fait et geste mis en évidence maintenant à cause de cela. Il en va de même, hélas, pour les voisins et les passants.

Dans cette page, afin de ne pas dévoiler leur identité, je nommerai ces personnes sans savoir-vivre : M. et Mme BOUCAN, puisqu'il s'agit ici de nuisance sonore.

L'histoire : M. et Mme BOUCAN ont un chien, et veulent qu'on le sache... Et bien soit !

Nous avons été patients, très patients, devant les aboiements répétés et souvent interminables d'un chien du voisinage, quelquefois même en la présence des propriétaires.

M. et Mme BOUCAN sont donc entrés dans notre vie en début d'année. Ne pas penser à eux plusieurs fois par jour et à leur attitude inexcusable est devenu rapidement impossible.

Concrètement, quand ça lui prend, ce crétin de chien aboie, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie. Il court d'un bout à l'autre d'une terrasse surélevée lui donnant une vue imprenable sur le voisinage et il aboie. Puis, toujours en cavalant et en aboyant, il descend de la terrasse ou en saute (7 ou 8 blocs de béton de haut quand même !), court vers l'arrière du jardin, aboie, revient en courant vers un portail latéral, aboie et s'énerve comme s'il en avait après quelqu'un. Sans marquer de pause, il remonte sur la terrasse, aboie, continue à courir d'un bout à l'autre, aboie, s'arrête une seconde (de courir, pas d'aboyer) en fixant la maison des voisins à 50 mètres, ou les poubelles à 60 mètres et aboie… Je vous ennuie avec ce récit répétitif ? Je vous assure qu'avec le son ce serait beaucoup plus réaliste et encore beaucoup plus chiant insupportable.

Après une durée allant de quelques minutes à plus d'une heure, pendant laquelle on doit stopper certaines activités en cours, le calme de la campagne se rétablit. C'est là que l'on commence à cogiter. Ça s'est arrêté, oui mais jusqu'à quand ?

Le summum de ces nuisances a été atteint dans la dizaine de jours précédant les vacances scolaires de février. Il faisait si froid et il y avait tant de vent (températures de -7°, ressenties -18° avec un vent de 110 km/h) ! Le chien s'est mis de plus belle à aboyer. Nous avons appris que M. et Mme BOUCAN étaient partis en vacances, nous abandonnant leur chien en exclusivité. Je les imaginais sur des pistes de ski ou au soleil d'un pays lointain tandis que nous, nous devions supporter les aboiements violents de leur cabot.

À leur retour de vacances, la situation s'est un peu améliorée. Grâce au retour des maîtres, grâce à la température redevenue plus douce, ou juste par hasard ? Dans cette période, de source sûre, M. et Mme BOUCAN ont pris un certain engagement auprès de l'autorité, qui devait faire complètement cesser les aboiements. Engagement non tenu, puisque le chien continue à se manifester bruyamment, régulièrement.

“Situation un peu améliorée”… Oui pour la durée des aboiements, mais pas dans la répétitivité ni l'intensité. C'est toujours n'importe quand, de jour comme de nuit. Quelquefois, il semble y avoir un élément déclencheur, comme quelqu'un venant jeter ses poubelles aux bornes de tri, ou passant dans l'allée à proximité, ou bien quand il y a du mouvement chez les personnes habitant à 50 mètres, face au chien ou quand Mme BOUCAN quitte son foyer.

De plus, n'importe qui sur les lieux peut se rendre compte qu'il y a de l'écho, selon l'endroit où se trouve le chien. C'est insupportable. Ce chien est complètement taré ou alors complètement négligé. On a remarqué qu'un chat traverse régulièrement le terrain à côté de chez les BOUCAN, à 30 mètres. Et bien dès que le chien le voit, à l'aller et au retour, il se met à aboyer.

Ce que prévoit la loi

Tentative d'explication de l'attitude des maîtres

M. et Mme BOUCAN ont été avertis depuis plusieurs semaines du dérangement que causait leur chien. Ces personnes montrent depuis lors leur irrespect total envers leur voisinage, un manque évident d'éducation, en plus d'une méconnaissance de la loi.

Municipales 2014

Il serait bien regrettable que de telles personnes aient le toupet de se présenter un jour sur une liste pour des élections (municipales 2014 par exemple) avec comme objectif “la lutte contre les incivilités” ! (dimanche 23 mars 2014 : devinez quoi !)

Quelques relevés des dérangements

Voir + (personnes autorisées)

DateHeureDurée
<10'=+ >40'=+++
Observations et/ou
raisons supposées des aboiements
Depuis mi-mai 2012 Les BOUCAN construisent un mur dans le prolongement de celui existant, vers l'avant de la propriété. Chien déplacé voire “neutralisé” depuis ces travaux.
Ven 04/05/201217:45: + Une voiture (voisins des BOUCAN) passe dans l'allée.
16:48: ++ Femmes et enfants (famille BOUCAN) passent sur le chemin.
Détails non reportés.
Jeu 03/05/201217:03: +
~ +
08:18: + Femmes et enfants (BOUCAN) empruntent le chemin pour se rendre à l'école.
Mer 02/05/201210:02: + Aboiements intempestifs.
09:42: +
Détails non reportés.
Ven 27/04/201223:00: +
Jeu 26/04/201208:55: + Des personnes sortent de la maison des BOUCAN. Quelqu'un resté dans l'habitation semble dire au chien de se taire, c'est la première fois. Mais hélas, s'il doit y avoir en permanence une personne présente et de bonne volonté pour faire taire le chien, c'est pas gagné !
Lun 23/04/201208:04: + Quelqu'un passe sur le chemin.
Ven 20/04/201222:45: ++
Jeu 19/04/201217:35: +
06:01: +
05:45: +
Mer 18/04/201208:05: + Mme BOUCAN part travailler.
07:45: + Quelqu'un aux bornes de tri.
07:15: +
Mar 17/04/201211:35: ++ Aboiements intempestifs.
10:35: + Les voisins à 50 m ferment leurs rideaux ou volets et quittent leur maison.
09:14: + Quelqu'un aux bornes de tri sélectif.
Détails non reportés.
Ven 13/04/2012 ~ ~ Aboiements intempestifs.
Jeu 12/04/201216:54: + La vieille Mme BOUCAN emprunte l'allée.
12:08: + Le chat blanc !
11:30: +
10:30: + Aboiements intempestifs. Une femme sur place (Mme BOUCAN mère ?) ne cherche même pas à le faire taire.
08:28 + Une femme et deux enfants à vélo (famille BOUCAN ?) passent dans l'allée. Quelqu'un crie “silence” tandis que la famille s'arrête, regarde le chien, puis continue son chemin vers le village.
Mar 10/04/201208:25: + Quelqu'un passe en vélo sur le chemin.
06:50: +
Détails non reportés.
Jeu 05/04/2012 ~ +
Mer 04/04/201223:09: +
~ + Aboiements intempestifs à chaque passage d'un chat.
Mar 03/04/201215:48: ++ Le chat s'attarde sur le chemin du retour.
15:04: + Le chat blanc traverse les terrains voisins.
Lun 02/04/2012 ~ + Aboiements surtout en matinée.
Dim 01/04/2012 ~ ++ Aboiements intempestifs.
Détails non reportés. Aboiements intempestifs.
Mer 28/03/201211:50: + Un voisin dans son jardin.
Mar 27/03/201209:12: ++ Quelqu'un aux bornes de tri. Puis le chat blanc qui passe.
08:30: +
Lun 26/03/201223:00: +
Sam 24/03/201208:05: + Passage du chat dans le terrain voisin.
Ven 23/03/2012 ~ + Toujours des aboiement intempestifs notamment au passage d'un chat à 30 mètres.
Mar 20/03/201217:00: ++ Du monde aux poubelles et… le chat blanc qui fait son petit tour.
Lun 19/03/201207:43: +
Ven 16/03/201223:15: +
~ + Aboiements intempestifs qui se poursuivent en soirée. Les BOUCAN ne sont pas là.
~ ++ Y compris dans notre direction, alors que nous sommes dans notre terrain ! Et toujours après le chat qui passe au loin, etc.
08:12: + Madame quitte son domicile.
Jeu 15/03/2012 ~ + Fin d'après-midi, du passage !
09:35: + Et journée, quand quelque chose bouge à 100 m à la ronde.
08:30: + Aboiements intempestifs. Selon l'endroit où se trouve le chien dans la propriété, il y a même de l'écho !
Mer 14/03/2012 ~ + Aboiements intempestifs toute la journée. À 18h25 d'ailleurs, la voisine à vélo vient de repasser dans l'autre sens.
09:45: + Une personne passe à vélo.
08:08: + Mme BOUCAN quitte son domicile.
Mar 13/03/201209:35: +
09:18: + Aboiements intempestifs.
08:45: + Le chat, sur le trajet retour et un homme dans le terrain proche.
08:20: + Le chat blanc traverse comme tous les jours, le terrain d'à côté, à 20 ou 30 m.
Lun 12/03/201217:45: + Deux jeunes filles passent devant la maison des BOUCAN. L'une d'elle rentre dans la maison voisine.
08:18: + Heure de passage du chat blanc ?
08:04: + Madame BOUCAN quitte son domicile.
Dim 11/03/201209:00: + Le chat repasse dans l'autre sens.
08:20: + Le chat précédemment cité passe à 25 m. Perché comme il est, le chien voit décidément bien ce qu'il se passe aux alentours !
Ven 09/03/201218:30: + Quelqu'un aux bornes de tri. Puis, le propriétaire du chien sans doute, arrive, entre dans la maison, ressort en emmenant le chien.
12:15: + Un chat blanc traversant mon terrain, c'est une bonne raison pour aboyer à nouveau, non ?
11:44: + Installation de la nouvelle poubelle à vêtements usagés aux bornes de tri.
10:00: ++ Une personne à proximité, envoyée par la mairie. Le chien comme fou se précipite et saute aussi haut que le mur d'enceinte.
08:34: +
07:55: + Quelqu'un passe sur le chemin à proximité, moi-même ! Mme BOUCAN n'est pas encore partie travailler.
Jeu 08/03/201217:20: ++ Aboiements intempestifs en fin d'après-midi.
16:48: +
10:30: ++ Aboiements intempestifs.
Mer 07/03/201217:36: ++ Aboiements intempestifs et répétés en fin d'après-midi.
17:05: + Un enfant semble être sorti de la maison et part en vélo.
~ +
08:45: +++ Aboiements intempestifs et prolongés. Le chien est comme fou, court partout, tente de sauter par–dessus la clôture. Témoin sur place.
Mar 06/03/201217:54: +
15:57: ++
14:23: + Des travaux avec mini-pelleteuse aux bornes de tri.
10:43: ++
10:04: +
Lun 05/03/201218:35: ++
08:10: + Madame BOUCAN monte dans sa voiture et s'en va. On entend son chien, elle, elle ne t'entend toujours pas ?
Ven 02/03/2012 ~ + Aboiements intempestifs et répétés durant la journée.
09:25: + Deux personnes devant les bornes de tri.
09:06: + Une personne devant la maison des BOUCAN.
08:25: + Un camion passe dans l'allée jouxtant la propriété des BOUCAN.
08:15: + Madame est partie travailler !
Jeu 01/03/2012 ~ + À plusieurs reprises dans la journée.
08:07: + Mme BOUCAN vient de passer en voiture, part au travail.
06:27: + On a été réveillé par le chien !
Mer 29/02/2012 ~ +
Mar 28/02/201219:27: + Les maîtres ne sont pas là pour entendre aboyer.
18:00: + Mme BOUCAN rentre à son domicile ? Quelqu'un aussi aux bornes de tri collectif.
12:40: + Une camionnette passe dans l'allée à proximité.
09:35: ++
08:30: +
08:10: + Mme BOUCAN quitte son domicile.
Lun 27/02/201223:00: ++ Aboiements intermittents, en ouvrant la fenêtre un “chut” est entendu au début, totalement inefficace.
Détails pas encore reportés.
Ven 24/02/201214:13: + Quelqu'un aux bornes de tri collectif.
09:30: ++
08:51: +
Détails pas encore reportés.
Mar 21/02/201223:30: +
12:30: ++ Une voiture EDF se gare devant la maison des BOUCAN.
10:30: +++
09:00: ++ Un témoin sur place.
08:22: +
Détails pas encore reportés.
Ven 17/02/201217:15: ++
09:22: ++
09:00: +
Détails pas encore reportés.
Dim 12/02/2012
et les 10 jours
précédents
~ +++ Aboiements intensifs, durables et répétés plusieurs fois par jour et la nuit aussi, un enfer ! Maison fermée, chien resté ici, proprios partis en vacances ! Températures -7°, ressenties -18° avec un vent de 110 km/h. De l'eau gelée à boire pour le chien ? Mairie contactée à nouveau.

Solutions

Solutions simples Pourquoi faire simple
quand on peut faire compliqué ? ;-)
Prévenir M. et Mme BOUCAN → Fait dès le mois de janvier 2012. Élever de hauts murs le long de l'allée qui borde le terrain de M. et Mme BOUCAN pour éviter que leur cabot soit troublé par les passants.
Demander à la mairie d'intervenir → Fait (enfin c'est la demande qui a été faite !). Demande renouvelée. Demander aux voisins faisant face à la maison des BOUCAN de se débrouiller pour ne plus être vus ou entendus par ce crétin de chien.
Laisser le chien à l'intérieur de la maison. Mettre hors de la vue de ce stupide chien les poubelles du bas de la rue.
Que les BOUCAN suivent une formation pour dresser leur chien à ne plus aboyer intempestivement. Certaines municipalités ont déjà pris des arrêtés dans ce sens. Interdire tout passage, tout mouvement dans le champ de vision du chien.
Que les BOUCAN emmènent leur chien avec eux pendant leurs vacances. Capturer tous les chats du quartier.
Que Mme BOUCAN emmène son chien à son travail.
On ne sait jamais, si les BOUCAN sont musulmans, leur rappeler dans ce cas, qu'ils doivent se débarrasser de leur chien car un chien est encore plus impur que le porc. Voir ici, par ex. : http://islam-dine-rappel-pdf.over-blog.com/article-29673453.html ;-)

Association locale

H&C Conseil - Habitants et Chiens
Contre les nuisances causées par des chiens du voisinage, aboiements intempestifs, dégradations, agressivité.

Vous pouvez témoigner en créant une page sur ce wiki ou écrire à :
lisa.harris-25sa2me@moncourrier.fr.nf

site/cquivapas/aboiements.txt · Dernière modification: 2014/03/23 21:57 par pa